Ressources

Démarches participatives

Formation « démarches participatives » avec l’association Anciela.

Quelques nuances à apporter à ce GROS mot « participation », vague notion vers laquelle nous voudrions tendre, mais sans savoir réellement de quoi il retourne. Voici des éléments de réponses.

La démocratie participative : pensée émanant des institutions, pour faire réfléchir les citoyens

La citoyenneté active (complémentaire de la première) : projets qui émergent du « bas »

Participation1        Participation 2

 

 

 

Une échelle dans les démarches participatives :

Niveau 0 : Information

participation9

Niveau 1 : Consultation – présentation d’un projet aux citoyens afin de recueillir les « remarques »

Participation4

Niveau 2 : Concertation – enjeu commun : on met autour de la table des groupes d’intérêt

Participation5

Niveau 3 : Co-construction – projet commun dès le débutà plusieurs scénarios. A la fin, l’institution tranche.

participation6

Niveau 4 : Co-décision – choix des citoyens sur le scénario retenu

participation 7

Niveau 5 : Co-réalisation – les citoyens acteurs de la réalisation, sinon, pas d’action/ enjeux de formation, etc

participation 8

Il n’y a pas de niveau « idéal » à atteindre, le tout étant  d’être le plus transparent possible (dès le démarrage du projet) sur les objectifs de participation.

 

Les apports citoyens? 

Des savoirs et expertises d’usage

Une faculté ordinaire de jugement (chacun vient avec ses valeurs, sa vision du monde et du bien être)

Des savoirs professionnels (les citoyens ont aussi des compétences professionnelles à activer, et oui !)

Des savoirs politiques (organisation, agir ensemble, stratégie)

 

Différence culture commune et culture partagée ?

Culture commune : ce qui relie les personnes, ce sur quoi ils sont d’accord.

Culture partagée : reconnaissance des points de conflit, des différences de compréhension

Pour construire une culture partagée, il est important de définir les notions,  les mots et de faire s’exprimer les différentes représentations : imaginaires, définitions, constats, problèmes, défis et enjeux.

La définition de cette « culture partagée » est la base de tout diagnostic de territoire et doit être menée conjointement avec ses habitants. Les promenades et visites de terrain collectives et/ou ateliers permettent de construire cette culture et de s’immerger « ensemble » dans les lieux et les problématiques : à nous d’en faire une synthèse et de formaliser l’expression de cette vision partagée. 

Pour plus d’infos

http://www.anciela.info/

Previous Post Next Post